saser.fr

saser.fr

saser.fr

LE CASQUE DE PROTECTION

casque jetcasque noircasque accidentéancien casqueles différents modèles de casques accidentésexposition de casques accidentés par l'association saser

Pourquoi porter un casque ?

Ne pas porter le casque entraîne de graves risques de blessures visibles ou non mais handicapantes.

Ne pas porter un casque multiplie par TROIS le risque d'être tué dans un accident

Actuellement le pourcentage de port du casque de protection s'élève à 95,5% .
Dans un certain nombre de cas, il est impossible aux agents constatant l'accident d'établir si le pilote ou le passager de la moto portait ou non son casque lorsqu'il a été éjecté.

L'historique
- 1973 Port obligatoire pour tous les usagers de motocylettes et par les conducteurs de vélomoteurs hors agglomération
- 1975 Port obligatoire pour les conducteurs de vélomoteurs en agglomération et pour les passagers de vélomoteurs
- 1976 Port obligatoire pour les conducteurs de cyclomoteurs hors agglomération.
- 1976 Port obligatoire pour les conducteurs de cyclomoteurs en agglomération.
- 1980 obligation généralisée du port du casque.
- 1990 Loi portant sur l'immobilisation immédiate du deux roues en cas de circulation sans casque.
- 1994 le non port du casque ou le port d'un casque homologué est sanctionné d'une amende de 4ème classe. Le non port d'un casque pour le pilote d'une moto entraine la perte d'un point sur son permis de conduire
- 1995 Adoption Norme NF S72-305 et du règlement R22-04 portant homologation des casques de protection
- 1999 Le défaut de port du casque pour un pilote de motocyclette entraîne le retrait d'un point sur le permis de conduire.
- 2003 le retrait de points du permis de conduire pour non port du casque est porté à trois points


L'homologation

Le code de la route impose aux usagers de deux roues le port d'un casque de protection
homologué :
- Etiquette verte sur laquelle est imprimée la norme NF (NF S 72.305)
ou
- Etiquette blanche avec la norme européenne (E + numéro indiquant le pays de fabrication) en conformité avec la nouvelle réglementation européenne (le Règlement n°22)


Le marquage doit être lisible et indélibile.


Les différents modèles


Le casque intégral protège entièrement la tête de l'utilisateur ainsi que la nuque et le menton. Particulièrement protecteur contre les chocs et les intempéries, il favorise la formation de buée et diminue le champ visuel sur les côtés. Assez lourd, lors des longs trajets, des douleurs peuvent être ressenties dans le cou.



Le choix du casque

- Un casque est personnel, il doit :
- être parfaitement adapté à sa tête, sans comprimer les oreilles
- ne pas serrer
- ne pas flotter
- la partie avant du casque doit se positionner au ras des sourcils
- permettre le port éventuel de lunettes correctrices ou de soleil


Pourquoi changer son casque ?

En apparence la structure du casque n'est pas atteinte.
Tout laisse à pense que le choc n'a occasionné aucune dégradation du casque.


Quand changer son casque ?
- Après 5 ans d'utilisation
- Affaissement de l'état des garnitures intérieures 
- Chute du casque 
- Choc lors accident 


L'entretien

Conseils pour entrenir son casque :

- le laver à l'eau et au savon
- le sécher avec un chiffon doux

Les sanctions

Infractions relevées pour non port du casque de protection

 
Le nombre de contraventions pour non port du casque, constatées en 2011 (56250), a diminué de 27,68% par rapport à 2001 (77777). (1)


Les sanctions pour non port
- 135 euros ou 90 euros si paiement dans les trois jours
- Perte de 3 points pour le pilote moto ne portant pas le casque
- Immobilisation de la moto

(1) source : Comportement des usagers de la route bilan 2011.

Les animations

Démo casque choc

 




Le démo casque


Simulation de choc d'un casque sur une jante de voiture. Animation destinée à faire prendre conscience de la nécessité de changer un casque après un choc.
Cette animation est mise en oeuvre par les animateurs de la société :

SFEDRA







 

- Copyright © 2009-2014 saser.fr, All rights reserved -