saser.fr

saser.fr

saser.fr

DERNIERE MINUTE

Les dangers de la fatigue au volant

 
Baromètre AXA PREVENTION 2014.

85% des conducteurs Français estiment qu'il est dangereux de conduire en étant fatigué et pourtant 47% le font toujours.

63% des conducteurs affirment que conduire pendant 4 ou 5 heures d'affiltée est dangereux, 35% continuent de le faire.

Le risque engendré par la conduitede nuit, sur un long trajet, entre 22 heures et 5 heures du matin est particulièrement ignoré, seuls 20% des Français interrogés pensent que c'est dangereux.

Concrètement, cette pratique concerne 57% des Français.

Source AXA PREVENTION

FATIGUE

La fatigue

 
Définition de la fatigue :
Diminution progressive de la vigilance physique et mentale qui conduit vers la somnolence et le sommeil.

Définition de l'hypovigilance :
Etat intermédiaire entre la veille et le sommeil dans lequel les facultés d'observation et d'analyse sont très réduites.
L'hypovigilance est une diminution de la vigilance, pathologique en dehors du sommeil.
En fonction du degré de la baisse de la vigilance, plusieurs stades d'hypovigilance se distinguent

HYPOVIGILANCE

Un fourgon de Cofiroute accidentéLa fatigueLa fatigue

 
Véritable enjeu de sécurité routière, la somnolence sont à l'origine de 15% à 20%des accidents sur le réseau routier et de 43% des accidents sur l'autoroute.

L'information sur la fatigue et la somnolence, ses signes et ses conséquences consitue la seule prévention.

Il n'existe aucun texte répressif ni aucun moyen de mesurer la fatigue et le risque de somnolence au volant.

Plusieurs constructeurs automoblies procèdent au développement de système de détection de la fatigue pour assurer la sécurité des passagers du véhicule.

LE BILAN

Dans la majeure partie des accidents liés à la fatigue, un seul véhicule est impliqué.

Les chiffres semblent sous estimés en raison de la difficulté de prouver la somnolence et qu'aucune case spécifique n'apparaît sur les BAAC renseignés par les forces de l'ordre servant aux statistiques sur les accidents.

Le réseau Français
- 90 à 120 000 accidents par an

Les accidents se produisant la nuit occasionnent 37 % des blessés graves et 45 % des tués alors que la circulation de nuit est estimée à 10%.

Le réseau autoroutier

- 43% des accidents sur l'autoroute dont 30% des accidents mortels


- 15 à 20% des accidents sur le réseau secondaire

Testez votre somnolence

QUELQUES INFORMATIONS

La fatigueLa fatigue

 
Les conducteurs les plus exposés
- moins de 25 ans
- Plus de 50 ans ( aphnée du sommeil)
- les personnes travaillant à horaires irréguliers


Somnolence et conduite
- augmentation du temps de réaction
- Difficulté de stabiliser sa vitesse
- Difficulté de maintenir sa trajectoire, changement de voie,
- Inattention à l'environnement ( priorité à droite, de la signalisation,etc.)


Les premiers signes
- picotements des yeux,
- raideurs dans la nuque,
- douleurs dans le dos
- baillements
- changement fréquent de position.

L'hypovigilance peut avoir plusieurs causes.
Long trajet (+ 2 heures de route)
Perturbation du rythme éveil-sommeil
Fatigue
Paysage monotone
Route droite
Trajet connu

HYPOVIGILANCE ET CONDUITE

La fatigueLa fatigueLa fatigue

 
Hypovigilance et temps de réaction

L'oeil voit le danger et transmet l'information au cerveau qui analyser la situation et doit prendre une décision.
La fatigue, la somnolence et les produits psychoactifs ( stupéfiants, alcool, médicaments) augmentent le temps de réaction .

L'impact sur la conduite

La somnolence multiplie
par 2,7 le risque d'accident pour un sommeil de 5 heures sur une période de 24 heures
par 5,6 le risque d'accident lors de la circulation la nuit entre 2 et 5 heures du matin

17 heures de veille
produit les mêmes effets qu'une alcoolémie de 0,50 gramme par litre de sang.
24 heures de veille produit les mêmes effets qu'une alcoolémie de 1 gramme par litre de sang.


On ne peut pas accumuler du sommeil d'avance
Les dettes de sommeil s'additionnent 1 heure par jour = 1 nuit blanche en fin de semaine
L'Hygiène de vie conditionne la qualité du sommeil donc son pouvoir de récupération et la vigilance pendant la conduite
L'alcool et les drogues altèrent le sommeil et la vigilance


La vigilance
La vigilance est à son maximum en début de matinée, baisse après le déjeuner ( entre 13 et 16 heures) pour remonter en début de soirée.
Le risque majeur d'assoupissement se situe entre 2 et 6 heures du matin.

QUELQUES CONSEILS

La fatigueLa fatigue

 
Pour éviter la baisse de la vigilance et la somnolence :

- Règler le siège pour obtenir une position de conduite adaptée
- aérer le véhicule, ouvrir une vitre
- régler la climatisation pour obtenir une température pas trop élevée
- faire fonctionner l'autoradio
- s'arrêter pour faire une pause
- boire un café



Préparer son voyage

- Se reposer avant de partir
- Choisir son horaire de départ, son itinéraire, ses lieux de pause
- manger légèrement
- ne pas boire des boissons alcoolisées .



Sites internet

Vinci autoroutes

Sanef
 

- Copyright © 2009-2014 saser.fr, All rights reserved -